Accueil > Engagements > Engagement sportif > Laura Phily

Laura Phily

Laura Phily

Cheminées Poujoulat soutient Laura Phily, championne de ski nautique.


Laura Phily

Laura Phily

Fiche d’identité

Athlète : Laura Phily
Née le : 16/04/1994
Discipline :Ski nautique

Palmarès

2010Championne de France junior en figures, médaille de bronze en saut et au combiné
Médaille de bronze par équipe au championnat du Monde junior par équipe
Vice-championne d’Europe junior par équipe


2009Médaille de bronze en figures et au combiné au championnat de France Junior
Vice-championne d’Europe Junior en figures
Championne d’Europe par équipe



3 questions à Laura Phily

À 6 ans et demi, une journée découverte du ski nautique à Niort aura suffi à déclencher chez vous une passion pour ce sport. Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur les épreuves liées à votre discipline ?

En ski nautique, il y a trois types d'épreuves : les figures, le slalom et le saut. L'épreuve des figures consiste à réaliser le plus de figures possibles en 2 fois 20 secondes. À l'aller, le compétiteur tient la corde avec une ou deux mains pour réaliser les figures et au retour, il réalise cette même performance mais avec la corde accrochée au pied.

Pour le slalom, le sportif doit réaliser un passage de part et d'autres des 6 bouées disposées sur le parcours en attaquant la vague. Après chaque bouée, la vitesse du bateau est augmentée de 3 km/h dans la limite de 55 km/h pour les femmes et de 58 km/h pour les hommes. De même, la corde est raccourcie à chaque nouveau passage (4 à 5 maximum par épreuve) de 2 mètres en 2 mètres de 18 à 14 mètres puis de mètre en mètre à partir de 13 mètres. Moi, je commence directement à 55 km/h mais les tout-petits, eux, commencent à 34 km/h.

Enfin, le saut a pour objectif d'aller le plus loin possible après le passage sur un tremplin. Le style ne compte pas. La seule obligation est de bien repartir avec le bateau après le saut. Pour le saut, le bateau vogue à 54 km/h pour les femmes et 57 km/h pour les hommes. La combinaison de ces trois types d'épreuves constitue le combiné. Je fais aussi du Kite surf et suis sélectionnée pour les championnats de France fin Août.

De nouveaux challenges se profilent pour vous. Que faites-vous pour être au top ? Quelles sont les qualités dont vous devrez faire preuve pour remporter les épreuves ?

Je m'entraîne tous les jours avec mon coach Géraldine Jamin sur un plan d'eau privé à Lacanau. Chaque jour, je réalise 3 ou 4 tours d'un quart d'heure sauf pour le travail des figures qui se pratique par demi-heure car l'apprentissage de nouvelles figures demande beaucoup de répétition. Pendant l'année, je fais en plus du ski alpin en compétition et de l'équitation, ce qui me permet de me maintenir en forme. Pour ce qui est des qualités nécessaires, je dirais qu'il faut avoir un bon mental et une bonne préparation : 2 aspects que je travaille avec mon coach notamment lors de simulations de compétitions.

L'été approche. Quels conseils avisés donneriez-vous aux sportifs amateurs de ski nautique que nous sommes pour bien profiter ?

La première des règles est de se laisser porter par le bateau et de ne pas tirer sur les bras. Il faut aussi se tenir bien fléchi et garder les skis bien serrés. Les clubs mettent maintenant des cordelettes ou des barres pour tenir les skis des débutants dans la position adéquate (dans l'alignement des épaules) et éviter les grands écarts faciaux !

 



Autres sites édités par Poujoulat :


La relation privilégiée entre énergies et technologies

Cheminées Poujoulat développe son expertise et son savoir-faire dans le domaine des conduits de fumées et sortie de toit métalliques grâce à une écoute permanente de ses marchés et de l’ensemble de la filière. En relation durable avec les fabricants d’appareils de chauffage, les fournisseurs d’énergie, les distributeurs et les artisans, Cheminées Poujoulat anticipe les tendances et développe des solutions performantes pour la maison individuelle, le collectif, l’industrie et le tertiaire.