Actualités

Vendée Globe : Ravitaillement en mer pour Cheminées Poujoulat

C'est donc vers un ravitaillement en gazoil en mer, par l'intermédiaire d'un bateau, que s'orientent aujourd'hui Bernard Stamm et le Team Cheminées Poujoulat. Cette solution est en effet celle qui garantit la plus grande sécurité pour le marin et le monocoque, l'approche d'un port sans moyen de propulsion, ni données de navigation s'avérant périlleuse. Rappelons encore qu'avec moins de 5% de charge restant à bord, l'énergie est sérieusement rationnée, ne permettant au solitaire qu'une connexion quotidienne pour contacter son équipe, donner de ses nouvelles et récolter toutes celles qui lui manquent.
 
 

A terre, les opérations s'organisent pour intervenir au plus vite. Il faudra toutefois attendre que le Suisse, actuellement à 311 milles du Cap Horn (à 9H TU), arrive à proximité de la pointe sud du continent américain. A ce jour et compte tenu de la progression de Cheminées Poujoulat et des conditions météo, la zone de ravitaillement devrait être atteinte entre mercredi 9 et jeudi 10 janvier. Le bateau qui viendra à sa rencontre pour le ravitailler n'est autre que celui de son ami Unai Basurko, Pakea Bizcaia. 
Ce dernier est en effet à Ushuaia dans le cadre de la troisième expédition de son projet à la fois environnemental et pédagogique, destiné à éveiller la conscience du grand public sur la préservation nécessaire des océans. Un soutien proposé dès les premières heures par celui qui fut concurrent du Suisse lors d'Around Alone. Les deux hommes se connaissent donc bien et cette aide de la part d'un marin et d'un équipage qui maîtrisent les monocoques 60 pieds a forcément de quoi rassurer l'ensemble du Team Cheminées Poujoulat. En attendant, Bernard Stamm qui a confié hier soir, lors d’une courte communication avec son équipe, être extrêmement fatigué du fait des longues heures passées à la barre, reste pourtant l'un des plus rapides de la flotte.

Suivez l'actualilté de Bernard sur son site : poujoulat.bernard-stamm.com