Actualités

Voile : Un peu de répit pour l'équipage de Cheminées Poujoulat

Après une traversée du golfe de Gascogne difficile, la faute à une mer infernale avec d’énormes lignes de grains et des trous sans vent, la nuit dernière Cheminées Poujoulat et les autres monocoques IMOCA de la 11e édition de la Transat Jacques Vabre ont débordé le cap Finisterre et retrouvé - enfin - des conditions plus confortables et maniables.

 

C’est à présent au portant dans une douzaine de nœuds de vent, en alternant spinnaker et Code 0 (types de voiles avant), que Bernard Stamm et Philippe Legros glissent le long des côtés portugaises. De quoi leur permettre de faire sécher le bateau et les cirés, mais aussi et surtout de recharger les batteries. Bien s’alimenter et se reposer, ce sera essentiel ce dimanche pour attaquer la suite.

Dans l’immédiat, le duo du bateau noir et jaune va s’atteler à gagner un maximum vers le sud. Et si, a priori, il n’y aura pas de grande option à tenter dans les heures qui viennent, il y aura cependant des petits coups tactiques à jouer, au gré des petites bascules du vent. De quoi grappiller quelques milles sur le petit groupe composé de PRB, Safran et Maître Coq qui les a quelque peu distancés depuis hier soir.

Suivez L'équipage de cheminées Poujoulat grâce à la cartographie de la course

Plus d'informations sur le site de Bernard Stamm