Allumer le feu à coup sûr : la bonne méthode

15/11/2016 - conseil

Romain (Wasquehal) : « J’ai lu sur l’emballage du bois d’allumage que j’ai acheté qu’il était préférable de disposer le petit bois et l’allume-feu au-dessus des bûches. Je trouve cela bizarre, j’ai toujours vu mes parents et amis faire l’inverse ! »



Et bien oui, pour un feu de cheminée réussi, nous vous conseillons de changer les vieilles habitudes ! L’allumage à combustion supérieure, c’est très facile, et ça change tout…

Le détail en images:

                                                           
Les avantages de l’allumage à combustion supérieure

• Le dégagement de fumée est limité.
Les bûches, qui comptent encore 15 à 20 % d’humidité, se réchauffent et ont le temps de finir de sécher avant d’entrer en combustion.
Le bois brûle progressivement, plus lentement, du haut vers le bas, comme pour une bougie.

• Les émissions de polluants durant la combustion sont réduites.

À cela deux raisons principales :
-La chambre de combustion monte en température « à petit feu ».
-Quand la gazéification et la combustion des bûches commencent, les gaz organiques volatils qui se dégagent sont brûlés par les flammes : vous éliminez les polluants potentiels, et vous récupérez l’énergie dégagée par leur combustion.

Le noircissement de la vitre du poêle ou du foyer fermé est beaucoup moins rapide.

Plus d’infos pratiques

La période d’allumage dure au moins 10 minutes.  Ensuite seulement, vous pourrez baisser les apports d’air dans le foyer,
  progressivement.

• Mieux vaut éviter les produits allume-feu à base de produits pétroliers. Préférez les allume-feux écologiques, comme la laine de bois trempée dans de la cire végétale (Allum’Express de Woodstock®).

Évitez de trop remplir le foyer, c’est inutile, et ça dégrade la qualité de la  combustion. Respectez la charge de bois préconisée par le fabricant de votre appareil.

Utilisez toujours un Bois Bûche bien écorcé et calibré, avec moins de 20 % d’humidité, à la qualité certifiée NF ou label Testé CERIC.

 

Autres articles

Plus d'articles