Anticiper la RT 2020 ou encore RBR 2020 pour mieux construire ou rénover

18/07/2017 - conseil

La maison à énergie positive est le principe directeur de la future réglementation thermique. Et 2020, c’est demain ! Alors on n’attend pas, on anticipe…

RT 2000, RT 2005, RT 2012, et bientôt  « RBR 2020 » (Réglementation Bâtiment Responsable), future  RT 2020… Au fil des ans, les réglementations sont de plus en plus exigeantes en termes énergétique, et c’est volontaire. Les grands objectifs définis en 2007 par le Grenelle de l'Environnement étaient les suivants : atteindre 20 % d’énergie renouvelable dans le bâti en 2020 et faire baisser les émissions de gaz à effet de serre.

Déjà avec la RT 2012, au moins une énergie renouvelable devait être intégrée lors de la construction des maisons neuves. Avec la RBR 2020, c’est une étape supplémentaire pour atteindre les résultats fixés par le Grenelle de l’Environnement d’une réduction par 4 des émissions de CO2 du secteur du bâtiment à 2050. Ce qui aura des conséquences sur la construction, l’isolation, la production d’énergie… et nos habitudes ! Mais plutôt que d’en parler au futur (très proche), mieux vaut s’y mettre tout de suite et faire des choix pertinents pour l’efficacité énergétique.

La RBR 2020 veut généraliser les bâtiments à énergie positive

Dans le cadre du Plan Bâtiment Durable, la RBR 2020 va mettre en œuvre le concept de bâtiment à énergie positive (BEPOS). Une maison positive ou BEPOS produit plus d’énergie qu’elle n’en consomme. Sa dépense énergétique devrait tendre vers le 0 kWh/m²/an. Par comparaison, la maison BBC définie par la RT 2012 a une dépense énergétique plafonnée à 50 kWh/m²/an.

Pour répondre à cet objectif, les constructeurs vont agir à la fois sur l’isolation de la maison et les systèmes de production d’énergie. Pour parvenir à l’objectif, il s’agit d’enrichir encore les principes de la maison passive. Par exemple en ajoutant des éléments de productions énergétiques, une isolation thermique renforcée, une captation efficace de l'énergie solaire de façon passive, des fenêtres de haute qualité, en limitant la consommation énergétique des appareils ménagers, etc.

Ce qui peut être anticipé dès maintenant

Inutile d’attendre que la réglementation s’impose pour améliorer votre consommation d’énergie dans le cadre de projets de construction ou de rénovation ! Certains choix vous engagent pour de longues années, autant réfléchir aujourd’hui pour être au top demain.

Une isolation qui fait mieux qu’isoler

Pour répondre aux exigences de la RT2020, l’amélioration du bâti est indispensable : elle passe par le choix des matériaux et surtout une isolation performante. De cette façon, vous pourrez exploiter au mieux l’efficacité des nouveaux systèmes de chauffage.

Aujourd’hui, il est déjà possible d’aller plus loin, en utilisant certains éléments de la maison pour isoler encore plus, accumuler la chaleur et la restituer, ou produire de l’énergie : murs, toits et même fenêtres. Voici quelques exemples :

  • - les nouveaux matériaux de construction comme les briques des murs ou des planchers comme les hourdis isolés (ou entrevous) augmentent la performance thermique du bâti,
  • - un toit végétalisé régule naturellement la température,
  • - les vitrages étaient isolants, ils sont maintenant chauffants et rafraîchissants,
  • - les volets intelligents sont dotés de lames qui s’orientent en fonction de la  position du soleil.

Un système de production d’énergie renouvelable et futé

La RBR 2020 encourage l’utilisation d’un maximum d’énergies renouvelables, et parmi elles, la combustion bois et le photovoltaïque. La bonne idée, c’est de les associer.

  • C’est ce que propose Cheminées Poujoulat avec Sunwood, un système innovant breveté couplant les énergies thermiques solaire et bois.
  • À l’intérieur de la maison, un poêle à bois à haut rendement, labellisé Flamme verte, doté d’un conduit échangeur triple paroi qui évacue les fumées tout en réchauffant l’air avant de le distribuer dans la maison.
  • Sur le toit de la maison, des panneaux solaires aérothermiques.
  • Entre les deux, Sunwood harmonise la chaleur dans l'habitation en assurant une meilleure répartition de l'air chaud, initialement concentré autour du poêle à bois.

La mise en synergie des calories générées par le soleil et par la combustion du bois permet de répondre à la totalité des besoins de chauffage de la maison, et c’est de l’énergie 100 % renouvelable !

De plus, pendant les nuits d’été, Sunwood permet un rafaîchissement passif en refroidissant l’air sous les capteurs solaires.

  •  
  • Cheminées Poujoulat propose aussi des solutions de récupération et de distribution d’air chaud couplées au seul poêle à bois, qui permettent de se chauffer mieux et de faire des économies d’énergie :
  • - Confort+, pour foyer fermé, poêle à bois ou à granulés,
  • - Alliance, système destiné aux poêles à granulés et couplé à une VMC double flux.

Bien sûr, tous ces systèmes sont d’autant plus efficaces que l’appareil de chauffage est à haut rendement et l’isolation performante.

Comment se comporter pour consommer moins d’énergie ?

Au quotidien, les habitants ont un rôle central à jouer pour gérer intelligemment l’énergie dans la maison BEPOS. La domotique est là pour vous aider à gérer et freiner la consommation. Vous pouvez réguler et anticiper la température du chauffage, même chose pour l’eau chaude sanitaire. L’extinction et l’allumage de l’éclairage peuvent être automatisés, tout comme la fermeture des volets : ça vous libère la tête et vous faites des économies. Vous pouvez aussi vous habiller « comme en hiver » quand c’est l’hiver… c’est du bon sens, et c’est aussi une source de confort !

Combien ça coûte ?

La RBR 2020 sera plus onéreuse qu’une construction RT 2012, mais cet investissement permet la réduction de la facture énergétique. Et vous avez la satisfaction d’apporter votre pierre à l’édifice de la lutte contre le réchauffement climatique…

 

Autres articles

Plus d'articles