Tout savoir sur le nouveau Chèque Énergie

09/05/2018 - Economie d'énergie

Près de 4 millions de ménages en France ont déjà reçu ou recevront très prochainement dans leur boîte aux lettres un Chèque Énergie. Ce Chèque Énergie est un coup de pouce de l’État destiné à aider les foyers les plus modestes à payer leur facture d’énergie. Nous répondons aux questions sur le Chèque Énergie.

C’est quoi le Chèque Énergie ?

Le Chèque Énergie est une aide financière qui doit permettre aux ménages français les plus modestes de régler leur facture d’énergie. Il s’agit d’un titre de paiement -sous forme de chèque- distribué par courrier et attribué automatiquement sur la base des revenus du ménage.

Quel est le montant du Chèque Énergie ?

Le montant du Chèque Énergie varie entre 48 € et 227 €. Il est calculé en fonction des ressources du ménage (revenu fiscal de référence annuel). Voici les plafonds d’éligibilité :

  • • 7 700 € maximum par an pour une personne seule 
  • • 11 550 € maximum par an pour un couple
  • • 2 310 € supplémentaires par personne à charge
  • • Avec un plafond de 16 170 € maximum par an


Naturellement, il faut habiter un logement imposable à la taxe d'habitation.

Que puis-je payer avec mon Chèque Énergie ?

Électricité, gaz, fioul, GPL, bois, biomasse, réseau de chaleur… N’importe quelle facture d’énergie peut être réglée avec le Chèque Énergie.

Il peut également être utilisé pour le paiement de charges de chauffage comprises dans la redevance de location dans un logement-foyer conventionné (foyer de jeunes travailleurs, résidence pour personnes âgées…).

Puis-je utiliser mon Chèque Énergie pour des travaux ?

Oui, mais pas n’importe lesquels. Les travaux de rénovation énergétique sont éligibles, comme par exemple remplacer un équipement de chauffage par un appareil plus performant sur le plan énergétique, améliorer l’isolation d’un logement, etc., à condition qu’ils concernent la résidence principale du bénéficiaire.

 

 

Jusqu’à quand puis-je utiliser mon Chèque Énergie ?

Le Chèque Énergie délivré en 2018 (courant avril) ne peut être utilisé que jusqu’au 31 mars 2019.

Qui peut accepter le Chèque Énergie ?

Les fournisseurs d’énergie accepteront le Chèque Énergie pour les factures d’énergie, les artisans certifiés "RGE" (reconnu garant de l'environnement) pour les travaux de rénovation énergétique, et les gestionnaires de logements-foyers pour les foyers de jeunes travailleurs ou les résidences pour personnes âgées.

Le Chèque Énergie peut être envoyé par courrier ou remis en main propre. Pour le moment, seules les factures d'électricité et de gaz naturel peuvent être payées en ligne avec le Chèque Énergie, mais  d'autres fournisseurs acceptants devraient offrir cette possibilité très prochainement.

La fin des tarifs sociaux de l’énergie ?

En effet, le Chèque Énergie mis en place par le ministère de la Transition écologique remplace définitivement les tarifs sociaux de l’énergie aussi connus sous les noms de TPN (Tarif de Première Nécessité) et de TSS (Tarif Spécial de Solidarité). Ces tarifs sociaux de l’énergie ne servaient à payer que les factures d’électricité et de gaz.

 

Et pour les pros ?

Les professionnels sont obligés d’accepter le Chèque Énergie. Il est utilisable en une seule fois et ne peut faire l’objet d’aucun remboursement ou rendu de monnaie.

Pour vérifier l’authenticité et la validité d’un Chèque Énergie, rendez-vous sur le site www.chequeenergie.gouv.fr muni du numéro ou du QR code apposé sur le chèque.

Sur ce même site, les professionnels enregistrés pourront formuler leur(s) demande(s) de remboursement dans l’espace "Professionnel". Le montant du chèque sera ensuite remboursé par virement automatique.

Besoin d’aide ? Le N° Cristal pour les professionnels : 09 70 82 85 82 (appel non surtaxé).

 

 

 

 


Ces articles peuvent vous intéresser :

• Crédit d’Impôt : quelle qualification doit avoir le poseur pour pouvoir en bénéficier (gaz ou bois) ?
• Maison neuve chauffée à l’électricité = conduit obligatoire