RT 2012, les systèmes bois énergie Poujoulat

28/01/2016 - Réglementation

Le bois se présente en France et en Europe comme la première source d’énergie primaire renouvelable. Plus de 6 millions de foyers français possèdent un chauffage au bois. Son utilisation sous toutes ses formes (bûches, bûches densifiées, granulés, plaquettes) contribue à réduire les émissions de CO² et permet la mise en valeur de la forêt en transformant le bois issu des coupes d’entretien.

LE BOIS : UNE ÉNERGIE RÉSOLUMENT MODERNE

Économique et d’actualité
À l’heure de la transition énergétique du 21e siècle, le bois est une énergie économique.
Performant, disponible en quantité et économique, le Bois Énergie se positionne comme moyen de chauffage principal en maison individuelle. La disponibilité et le caractère renouvelable intrinsèque de cette ressource font du Bois Énergie une énergie économique. Le crédit d’impôt (sur les appareils à bois) permet de réduire les investissements.

Disponible et fiable
Pour répondre à une demande croissante, le nombre de distributeurs et d’installateurs spécialisés Bois Énergie ne cesse d’augmenter.
La demande des utilisateurs s’oriente vers du bois de qualité disponible sous différentes formes (bois bûche, bûches densifiées, granulés en vrac et en sac). Le combustible Bois Énergie est soumis à la marque « NF Bois de Chauffage » créée par l’ADEME, qui apporte une garantie d’information et de qualité. Des tests sont effectués pour contrôler le taux d’humidité et le pouvoir calorifique. Un calibrage est effectué par des laboratoires comme le CERIC (Centre d’Essai et de Recherche sur l’Industrie de la Cheminée).
La ressource reste disponible à grande échelle et conserve un caractère régional. Les moyens de transformation se développent : la capacité de transformation de granulés, par exemple, a été multipliée par deux entre 2010 et 2012 en France.

Réglementation thermique 2012 : diviser par 2 la consommation énergétique des bâtiments en 2020
Depuis le 1er janvier 2013, toutes les constructions neuves destinées à l’habitat doivent répondre aux critères de la Réglementation Thermique 2012. Cette échéance s’impose à tous : entreprises tous corps d’état, pavillonneurs, constructeurs, promoteurs, particuliers adeptes de l’autoconstruction... qu’il s’agisse d’habitat individuel ou collectif.

Optimiser la qualité thermique du bâti :
• La qualité thermique des parois doit être optimisée, les déperditions ne doivent pas dépasser 0,36w/m².K en construction neuve. 
• L’accès à l’éclairage naturel doit également être privilégié. Le taux de vitrage minimum est de 1/6e de la surface habitable.
• La perméabilité à l’air doit être inférieure à 0,6 m3/h.m² en maison individuelle.

Favoriser les énergies renouvelables :
Toute maison individuelle neuve doit disposer d’une source d’énergie renouvelable pour produire 5 kWhEP/m² : poêle à bois, foyer fermé, insert, chauffe-eau solaire, production d’électricité photovoltaïque... Ces énergies peuvent être retenues comme mode de chauffage principal.

Estimer le besoin en énergie :
La RT2012 oblige à compter ou à estimer le besoin d’énergie par usage.

Limiter la consommation d’énergie primaire (Cep) :
La consommation d’énergie primaire « Cepmax », prend en compte cinq usages : le chauffage, la production d’eau chaude sanitaire, le rafraîchissement, l’éclairage et la ventilation. L’ensemble de ces consommations ne doivent pas dépasser 50kWh/m2.an en construction neuve.

Soigner l’efficacité énergétique du bâti : Bbio < Bbio max
Le Bbio max concerne le chauffage, la climatisation et l’éclairage. L’objectif est de favoriser les constructions bioclimatiques (isolation, étanchéité, éclairage naturel), pour limiter les besoins.

Favoriser le confort d’été :
La RT2012 impose de maintenir une température intérieure acceptable, en cas de chaleur pendant cinq jours consécutifs.

La réponse du Bois Énergie
Pas d’émission de gaz à effet de serre :
Avec son caractère renouvelable, le bois énergie est reconnu par la RT2012 pour son effet neutre sur l’émission de gaz à effet de serre contrairement à toutes les énergies fossiles.

Le bois, énergie primaire en maison individuelle :
Le Bois Énergie entre dans le mix énergétique de la réglementation thermique RT2012 et son utilisation en énergie principale permet de bénéficier d’un bonus de 30 % sur le « CEP max » qui passe d’une moyenne de 50 kWh/m2.an à 65 kWh/m2.an. Il permet également de bénéficier d’une bonification du COS (Coefficient d’Occupation du Sol) allant jusqu’à + 30% en fonction du lieu de construction de la maison (consultez le PLU local).

Une énergie avec un coût maitrisé :
Avec une stabilité de prix, le bois énergie est le gage d’une maîtrise des dépenses énergétiques pour l’utilisateur final sans nuire au confort.

Une filière structurée :
Son exploitation, grâce à la mise en place de la filière de production et de distribution, participe à la politique d’indépendance énergétique du pays et favorise le développement économique et social local.

Des appareils technologiques à haut rendement :
L’évolution des appareils et l’augmentation de leur rendement diminuent la consommation d’énergie et favorisent ainsi la ressource sans risque de pénurie.

Les solutions Poujoulat en maison individuelle : Coqisol, le kit RT 2012
Poujoulat a développé un système breveté destiné à la traversée des parois d’un bâtiment par un conduit de cheminée. Le système Coqisol est composé d’une « plaque de distance de sécurité étanche » et d’une « coquille isolante haute température » qui permettent de répondre aux exigences de perméabilité à l’air du logement et de déperdition thermique du plafond dans le respect des distances de sécurité. Une gamme complète d’accessoires (fixations, grilles de ventilation…) permet de réaliser tous types de montages.
Le système Coqisol est compatible avec la plupart des conduits de fumée Poujoulat.
Le système Coqisol est titulaire d’un Document Technique d’Application référence Avis Technique 14/12-1790.

Efficience : conduit isolé triple paroi étanche
Efficience est un conduit de cheminée triple paroi, isolé par laine de roche, conçu pour le raccordement de votre appareil à bois avec arrivée d’air canalisée. Ce système assure l’amenée d’air et l’évacuation de fumée dans un même conduit, en toute sécurité.
Efficience a été développé selon 3 niveaux d’exigence : énergie, économie et écologie, pour offrir un produit unique qui allie performance et simplicité.

Autres articles

Plus d'articles