Les effets positifs du feu de cheminée sur le corps et l’esprit

01/07/2019 - conseil

Savez-vous pourquoi nous apprécions tant de nous retrouver autour d’un feu et pourquoi il nous apaise ? Des chercheurs se sont penchés sur la question, et nos lointains ancêtres n’y seraient pas étrangers. Voici l’explication scientifique ainsi qu’une petite expérience à mener chez vous. 

Le feu de bois et le développement du lien social 

C’est une étude publiée par le Dr Lynn, anthropologue à l’Université d’Alabama(1), qui l’affirme. Si nous apprécions tant le feu de bois et s’il a sur nous un effet si apaisant, c’est en (grande) partie dû aux premiers hommes. 

Parce qu’à cette époque déjà, on s’y retrouve pour se réchauffer, se détendre, faire cuire la nourriture, manger. Le feu de camp est un lieu de rassemblement pour l’homme de pierre. S’y développent des interactions sociales qui renforcent la capacité de survie de l’espèce. 

Pour l’homme de pierre, le feu est également synonyme de sécurité et de "pouvoir augmenté". Pour chasser, se protéger des agresseurs (animaux, insectes…), éclairer des lieux sombres, explorer de nouveaux espaces, etc., « le feu améliore la fabrication des outils en permettant de durcir au feu la pointe des épieux. Mais c'est surtout un facteur de convivialité » éclaire le préhistorien français Henry de Lumley. 

Quel est le rapport avec l’homme moderne nous demanderez-vous ? Pour faire lien jusqu’à nous, l’anthropologue cite Darwin, théoricien de l’évolution qui imagine que « les gènes perdurent s’ils apportent un bénéfice de survie à l’espèce ». De ces gènes nous aurions hérité. Et si, de nos jours, nous associons le feu de bois à la convivialité, c’est donc certainement aux premiers hommes que nous le devons. 

Le feu met tous les sens en éveil et nous détend 

On le sait, le feu convoque nos 5 sens. L’ouïe, avec le crépitement du bois, l’odorat, avec la bûche qui se consume et la fumée, la vue, avec la flamme qui danse, le toucher, avec la chaleur dégagée par la combustion, et le goût grâce à la cuisine au feu de bois (ou au barbecue).

Le Dr Lynn va plus loin. Pour mesurer l’impact sur la tension, l’anthropologue mène une expérience dans laquelle il fait regarder à 226 adultes une vidéo de feu de cheminée accompagnée d’effets sonores. La tension artérielle de chaque individu est enregistrée avant et après avoir regardé la vidéo, plusieurs fois à différents moments de la journée. Résultat, « la tension artérielle des participants diminuait régulièrement ».

Autre observation, l’augmentation de la sociabilité des individus. « Le feu de cheminée induirait une relaxation dans le cadre d’une expérience multi-sensorielle, absorbante et sociale ».

Justement, que vous soyez scientifique ou non, vous pourrez dès cet été vérifier cette théorie autour d’un bon barbecue ou de quelques chamallows grillés au coin d’un feu…
 

→ Pour vos barbecues, découvrez le charbon de bois Premium Woodstock Barbecue Express, vous l'apprécierez sa rapidité d'allumage et sa combustion régulière. 
 

3 minutes de détente offertes ! 

Pour mettre la théorie en pratique, Cheminées Poujoulat vous propose 3 minutes de détente avec cette vidéo ASMR(2). Pour profiter pleinement de ce moment, utilisez de préférence des écouteurs, affichez la vidéo en plein écran, installez-vous confortablement et laissez-vous aller :

  1. (1) Sources : www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25387270 (2)
  2. (2) L’ASMR (Autonomous Sensory Meridian Response en anglais) se traduit en français par « réponse autonome sensorielle culminante ». C’est une technique de relaxation qui repose sur l’écoute de petits sons (bruits de bouche, chuchotements, etc.) pouvant provoquer des réactions sensorielles. 

Ces articles peuvent vous intéresser :

Les pouvoirs méconnus des cendres de bois
10 poêles au design spectaculaire