La réglementation

Installer un conduit de cheminée

L'installation d'un conduit de cheminée pour poêle à bois, poêle à granulés, insert, foyer fermé, chaudière bois ou gaz doit être conforme aux normes et réglementation en vigueur. Les normes NF DTU 24.1 et 24.2 constituent le document normatif de référence dans le domaine de l'installation des conduits de fumée et ouvrages de fumisterie. Elles fixent les règles de conception et de mise en œuvre des conduits de fumée, conduits de tubage et  raccordement. Il est primordial que les installations de conduits de fumée soient effectuées dans le respect des règles de l'art et des normes.
Nous vous présentons les règles essentielles à respecter si vous souhaitez créer un conduit, tuber un conduit existant ou raccorder un conduit en attente à un appareil de chauffage.

CREER UN CONDUIT DE CHEMINEE

Vous devez connaître
• le diamètre du conduit de raccordement
• la hauteur totale du conduit isolé
• la nature de la tuile ainsi que la pente du toit

La réglementation
• Dépassement de faîtage : 40 cm
• Conduit isolé en passage de plafond, en combLes et sortie de toit
• Respecter la distance de sécurité avec les matériaux combustibles (en général 8 cm)
• Angle des dévoiements des conduits métalliques isolés à 45° maxi. Pas plus d'un dévoiement
• Se conformer à la réglementation en vigueur : DTU 24.1 ou Avis technique
• Habillage du conduit lors des traversées d'étages : ventilez et utilisez des matériaux M0 et M1 (incombustibles).

Quel type de conduit
• Utiliser la gamme Inox-Galva ou Efficience dans le cas d'un conduit de cheminée intérieur et les gammes Inox-Inox ou Therminox pour un conduit extérieur
• Si l'énergie de votre foyer est le granulés de bois alors utilisez la gamme PGI.

TUBER UN CONDUIT DE CHEMINEE EXISTANT

Vous devez connaître
• le diamètre du conduit de raccordement
• la hauteur disponible entre le haut et le bas du conduit maçonné (H)
• la section intérieure du conduit de cheminée maçonné

La réglementation
• Le conduit doit être ramoné avant la mise en place du tubage
• Le conduit doit être tubé sur toute la longueur
• Le conduit maçonné doit être ventilé (ventilation haute et basse)
• La plaque d'étanchéité et le chapeau sont nécessaires
• Il est indispensable d'utiliser les accessoires compatibles (collier, plaque d'étanchéité...) pour une installation conforme et sûre.

Quel type de tubage
• Si le conduit de cheminée maçonné est droit, il convient d'utiliser un tubage rigide Tubaginox
• Si le conduit de cheminée maçonné est dévoyé, il convient d'utiliser un tubage flexible Tubaginox.

RACCORDER UN APPAREIL DE CHAUFFAGE

Vous devez connaître
• Le diamètre de la buse de sorties des fumées de l'appareil
• La hauteur disponible entre le haut de l'appareil et le plafond
• Le diamètre du conduit de cheminée inox isolé ou de tubage.

La réglementation
• Ne jamais traverser un plafond ou un mur avec un conduit de raccordment
• Ne pas utiliser le conduit de raccordement en tubage
• Suivre les règles de pose suivant les normes NF DTU 24.1 et 24.2.

Quel type de raccordement
•  Si votre appareil est un poêle à bois ou une cuisinière à bois, le conduit de raccordement sera un conduit de Fumisterie émaillée
• Si votre appareil est une chaudière à bois ou un foyer fermé le conduit de raccordement sera un Kitinox.
• Si votre appareil est un poêle à granulés, le conduit de raccordement sera un Système PGI.

Consultez notre Guide Conseil RT2012 :
Ce guide a pour objet de présenter des solutions techniques innovantes et éprouvées. Celles-ci répondent aux nouvelles contraintes de constructions et de réglementations et permettent d'installer une conduit d'évacuation des fumées destiné à raccorder tous types d'appareils de chauffage. Feuilleter en ligne