Accueil > Habitat collectif tertiaire et industriel > Systèmes collectifs 3CE et conduits Shunt > Combishunt

Combishunt - Conduit shunt double fonction

Combishunt

Cliquer sur les images pour zoomer

Combishunt
Conduit shunt double fonction

Les conduits Shunt sont des conduits de fumée maçonnés fréquemment mis en œuvre dans les immeubles construits entre 1955 et 1970. Ils peuvent être soit dédiés (la chaudière ne participe pas à la ventilation) soit double fonction (la chaudière participe à la ventilation).

Combishunt permet la rénovation de conduits collectifs de type Shunt Double fonction, lorsque ce conduit est seul dans le logement. Il assure à la fois l’évacuation des produits de combustion et la ventilation.

Le conduit collectif ainsi obtenu permet de raccorder jusqu’à 6 appareils gaz à condensation d’une part, et de restituer la fonction ventilation en réalisant une ventilation mécanique contrôlée (VMC), d’autre part. L’immeuble ainsi équipé répond aux standards de la RT 2012.

L’intervention sur le conduit Shunt, permet de créer :

  • Dans le collecteur principal, un conduit concentrique assurant l’évacuation des fumées (grâce à un tubage en inox) et l’amenée d’air comburant dans l’espace résiduel.
  • Un conduit adapté à l’évacuation de l’air vicié de la V.M.C dans l’espace créé à partir des ramons.

Cette technique de rénovation sera utilisée lorsque la ventilation, initialement réalisée par les anciennes chaudières, ne pourra pas être restituée par un système indépendant du conduit (autre Shunt par exemple). Une installation de VMC viendra compléter la rénovation.

Le système Combishunt a été développé en partenariat avec Atlantic, le CERIC et GRDF.

Le système Combishunt est fabriqué en acier inoxydable, il répond à la réglementation incendie dans les immeubles de logements collectifs.

Le systeme COMBISHUNT est titulaire du DTA 14/12-1823.


  • Efficacité énergétique : permet l’installation de chaudières à condensation (RT 2012)
  • Parfaite étanchéité du système
  • Assemblage rapide des conduits par simple emboîtement et collier
  • Encombrement minimum du conduit, ventilation préservée
  • Parfaitement adapté à la à la réglementation incendie dans les immeubles de logements collectifs




 

logo-CE.png  logo_cericRT_2012.png

Le système Combishunt est fabriqué en acier inoxydable, répondant à la réglementation incendie dans les immeubles de logements collectifs.

Un système de réglage permet d’ajuster chaque hauteur d’étage. Combishunt s’adapte ainsi à chaque bâtiment.

La fabrication du conduit de liaison simplifie la mise en œuvre et réduit le temps d’intervention : elle est réalisée sur mesure, après prise de cotes sur le chantier.

schema-technique

Caractéristiques techniques

Ø intérieur (mm)
(conduit d’évacuation des gaz brûlés)
130
Matière Inox 316L
Epaisseur (mm) 0.4
Etanchéité Joint à lèvre
Matière Silicone
Assemblage Emboitement + collier de jonction avec goupille de sécurité

Informations générales

Combishunt est une innovation Poujoulat, développée et testée au Laboratoire CERIC, accrédité COFRAC Essais selon la norme NF-EN-ISO/CEI 17025 pour les essais de conduits de fumée métalliques. Les terminaux ont fait l’objet du rapport d’essais n° 677 et n°720.

L’évaluation fonctionnelle du système a été réalisée en 2007 à la Direction de la Recherche de GAZ de FRANCE (rapports n° M.DU.BAT.2007.00131-RRU/MC et M.DU.BAT.2007.00213-PLD/MC), dans le cadre du projet PREBAT NOHEE (Nouvelles Offres Haute Efficacité Energétique), soutenu par l’ADEME.

Enfin, les conduits d’évacuation des produits de combustion composant le système Combishunt constituent le cœur de métier de Poujoulat, et ont donc fait l’objet de plusieurs dizaines de milliers d’installations en tant que conduit individuel d’évacuation des produits de combustion d’appareils à gaz à circuit de combustion étanche ou non.

Le système est conforme aux normes européennes (marquage CE n°0071-CPD-0014) et titulaire du Document Technique d’Application du CSTB n°14/10-1599.

Spécifications

Liées aux générateurs :

Les appareils raccordés sont des appareils individuels à combustible gazeux, dont la température des fumées est < ou égale à 160°C (en fonctionnement normal), à circuit de combustion étanche avec marquage CE du type C42 ou C43 raccordables sur un conduit collectif fonctionnant en pression. (Equipés d’un clapet sur le circuit de combustion)Les chaudières sont de classe de rendement standard, basse température ou à condensation (selon la directive Rendement 92/42/CEE), de débit calorifique inférieur ou égal à 85 kW.

Le système peut desservir un nombre maximal total de 6 appareils gaz. La notice de l’appareil doit mentionner la possibilité et les conditions (si nécessaire) de raccordement à un système collectif fonctionnant en pression (3CEP Multi+ ou Combishunt).

Liées à l’utilisation :

Le système Combishunt est destiné à rénover les conduits shunts double fonction (dont les appareils raccordés participent à la ventilation des logements). Il est placé à l’intérieur de ces conduits shunt afin de canaliser les fumées humides et déviter de les endommager.

Les ramons individuels sont aménagés afin de créer un espace permettant de restituer la ventilation initialement assurée par le coupe-tirage de l’ancien appareil.

Mise en œuvre

La mise en œuvre du système Combishunt doit être réalisée par une entreprise qualifiée, conformément au Dossier Technique et à la norme de mise en œuvre NF DTU 61.1 pour les appareils à gaz ainsi que les conduits de raccordement concentriques.

L’installateur :

  • vérifie dans la notice des appareils, que leur température de fumée n’excède jamais 160°C, correspondant à la classe de température des conduits (T160).
  • s’assure de la bonne adéquation entre l’appareil et le système Combishunt livré. (Présence du clapet monté ou en accessoire).
  • vérifie, lors du montage, la présence des joints d’étanchéité avant assemblage des éléments de conduits entre eux, joints assurant l’étanchéité du conduit d’évacuation des produits de combustion.
  • renseigne et pose, soit sur le conduit de raccordement, soit sur l’appareil à gaz, la plaque signalétique fournie par le fabricant du système. Cette plaque signale que, dans le cas d’un entretien nécessitant la dépose de l’appareil (ou de son conduit de raccordement), le dispositif d’obturation fourni par Poujoulat doit être mis en place. En l’absence d’appareil raccordé au moment de l’installation du système ou dans le cas d’un entretien nécessitant la dépose d’un appareil (ou d’un conduit de raccordement), le dispositif d’obturation fourni par Poujoulat doit être mis en place.

Un système de VMC autoréglable vient compléter l’installation afin de restituer cette fonction. Pour cela, l’installateur :

  • dans la pièce où est installée la chaudière, met en place sur le conduit obtenu à partir des ramons, les bouches d’extraction autoréglables.
  • dans les autres pièces humides, remplace les grilles de ventilation naturelle par des bouches d’extraction autoréglables.
  • remplace ou installe le nombre adapté de modules d’entrée d’air dans les pièces de vie.
  • installe et raccorde aux conduits shunt concernés, l’extracteur mécanique. Une ligne électrique dédiée devra également être prévue. (Une ligne électrique dédiée devra être prévue pour l’alimentation de l’extracteur de VMC).

Diagnostic et opérations préalables :

Les opérations préliminaires de vérification de l’état du conduit Shunt existant, telles que décrites par la norme NF DTU 24.1 doivent être réalisées, à savoir :

  • Ramonage du conduit,
  • Vérification de la stabilité du conduit,
  • Vérification de la section du conduit,
  • Vérification de l’étanchéité du conduit,
  • Vérification de la vacuité et relevé de la section, par exemple par inspection vidéo,
  • Dépose éventuelle du couronnement et si nécessaire ragrément du seuil.

De plus, et dans la mesure où la ventilation doit être réalisée dans le même conduit shunt, mais indépendamment de l’évacuation des produits de combustion, le conduit devra être modifié à chaque niveau afin d’aboutir à 2 conduits indépendants : le collecteur, d’une part, pour l’évacuation des produits de combustion, et l’amenée d’air comburant ; les ramons, d’autre part, pour l’espace dédié à la ventilation mécanique.

Les autres conduits shunt du logement ne nécessitent pas de modification. Ils seront simplement réutilisés pour la ventilation mécanique.

Montage du système :

  • Vérifier la conformité de la nomenclature de la commande,
  • Modifier le conduit shunt afin d’aménager les 2 espaces (EVAPDC et ventilation),
  • Vérifier la présence du plan de montage,

Pour l’évacuation des produits de combustion :

  • Mesurer la hauteur de raccordement des chaudières d’un niveau à l’autre
  • Aménager les ouvertures Ø125 permettant le raccordement de chaque chaudières
  • Aménager l’ouverture, en partie basse, permettant l’accès de maintenance et la mise en œuvre de la trappe coupe-feu prévue à cet effet.
  • Pré-monter le système et reporter ce calepinage au niveau des piquages des Tés. Bloquer les éléments réglables.
  • Monter le cône de récupération des condensats sur le premier té et positionner cet ensemble, en partie basse dans le conduit shunt.
  • Compléter le tubage en prenant soin d’aligner les piquages des Tés à chaque niveau.
  • Vérifier le positionnement du piquage par rapport à l’axe du conduit de raccordement de l’appareil à gaz,
  • Monter les conduits de liaison, en prenant soin au préalable, de les recouper en laissant dépasser 4cm à l’extérieur de la gaine technique,
  • Poser les plaques de propreté, et mettre en place le bouchon d’obturation, en attendant le raccordement des chaudières.
  • Mettre en place la plaque d’étanchéité en tête de conduit et emboîter le chapeau terminal,
  • Placer le siphon sur le cône de récupération des condensats,
  • Raccorder l’évacuation du cône d’écoulement au dispositif de neutralisation des condensats,
  • Sceller la trappe d’accès coupe-feu en pied de conduit
  • Poser les plaques signalétiques à proximité de chaque raccordement de chaudière.

Pour la VMC :

  • Mettre en place les bouches d’extraction dans les locaux humides,
  • Mettre en place les modules d’entrée d’air dans les locaux de vie,
  • Installer et raccorder l’extracteur mécanique aux conduits shunt concernés par les logements,
  • Créer et raccorder l’alimentation électrique.

Raccordement des appareils :

  • Le conduit de raccordement est installé avec une légère pente descendante vers l’appareil à gaz.
  • Avant le raccordement de l’appareil à gaz, le bouchon d’obturation est retiré du conduit d’évacuation des produits de combustion et laissé à disposition de l’utilisateur, sur chaque appareil, pour les phases d’entretien nécessitant une déconnection des appareils.
  • Le raccordement des appareils à gaz au système Combishunt est réalisé avec le conduit de raccordement fourni par le fabricant de l’appareil, conformément aux règles de l’art décrite dans le DTU 61.1 partie 4.
  • La pièce d’adaptation fait partie intégrante de l’appareil ; elle est fournie par le fabricant de l’appareil.

Terminal :

Le système Combishunt est destiné à rénover des conduits existants maçonnés. Ces conduits, fonctionnant en tirage naturel, et dépassant du bâtiment, n’appellent pas de prescriptions particulières en termes de position du terminal.

Dans le cas où le terminal Combishunt se trouve, sur une souche commune, à proximité immédiate d’autres conduits shunts, assurant la ventilation par exemple, aucune désordre n’est à craindre pour l’un ou l’autre des conduits.

Entretien

L’entretien du système Combishunt doit être réalisé comme le précise la règlementation en vigueur.

Il consiste, à minima, en une vérification de l’état général du système et du terminal, un contrôle de la vacuité et une vérification du système d’évacuation des condensats en pied de conduit. L’intérieur du système est accessible par démontage du cône de récupération des condensats. Pendant les phases d’entretien nécessitant une intervention à l’intérieur de la chambre de combustion ou la dépose de l’appareil, (ou du conduit de raccordement) l’installateur met en place le bouchon d’obturation prévu à cet effet sur le conduit d’évacuation des produits de combustion du conduit de raccordement.

 


 

Assistance technique


Cheminées Poujoulat dispose d’un bureau d’études et d’une assistance technique pour aider les professionnels à mettre en place leurs projets et pour répondre aux différentes questions d'ordre technique ou réglementaire. N’hésitez pas à nous contacter :

indigo poujoulat

 


 

Formation Poujoulat


Cheminées Poujoulat a developpé plusieurs programmes de formation spécifiquement destinés aux prescripteurs, techniciens, commerciaux et installateurs. Ces programmes vous permettent de développer votre expertise et votre capacité à préconiser la solution Poujoulat la plus performante. Accédez aux différentes formations.

 

AGECIC, partenaire du groupe Poujoulat


Le centre de formation AGECIC dispose d’installations uniques en Europe pour accompagner les installateurs jusqu’à leurs certifications via des programmes d’initiation, de formation et de manipulation. Pour découvrir les différentes formations proposées, consultez le site www.agecic.asso.fr.

  • Avantages
    • Efficacité énergétique : permet l’installation de chaudières à condensation (RT 2012)
    • Parfaite étanchéité du système
    • Assemblage rapide des conduits par simple emboîtement et collier
    • Encombrement minimum du conduit, ventilation préservée
    • Parfaitement adapté à la à la réglementation incendie dans les immeubles de logements collectifs




     

    logo-CE.png  logo_cericRT_2012.png

  • Caractéristiques

    Le système Combishunt est fabriqué en acier inoxydable, répondant à la réglementation incendie dans les immeubles de logements collectifs.

    Un système de réglage permet d’ajuster chaque hauteur d’étage. Combishunt s’adapte ainsi à chaque bâtiment.

    La fabrication du conduit de liaison simplifie la mise en œuvre et réduit le temps d’intervention : elle est réalisée sur mesure, après prise de cotes sur le chantier.

    schema-technique

    Caractéristiques techniques

    Ø intérieur (mm)
    (conduit d’évacuation des gaz brûlés)
    130
    Matière Inox 316L
    Epaisseur (mm) 0.4
    Etanchéité Joint à lèvre
    Matière Silicone
    Assemblage Emboitement + collier de jonction avec goupille de sécurité
  • Installation et entretien

    Informations générales

    Combishunt est une innovation Poujoulat, développée et testée au Laboratoire CERIC, accrédité COFRAC Essais selon la norme NF-EN-ISO/CEI 17025 pour les essais de conduits de fumée métalliques. Les terminaux ont fait l’objet du rapport d’essais n° 677 et n°720.

    L’évaluation fonctionnelle du système a été réalisée en 2007 à la Direction de la Recherche de GAZ de FRANCE (rapports n° M.DU.BAT.2007.00131-RRU/MC et M.DU.BAT.2007.00213-PLD/MC), dans le cadre du projet PREBAT NOHEE (Nouvelles Offres Haute Efficacité Energétique), soutenu par l’ADEME.

    Enfin, les conduits d’évacuation des produits de combustion composant le système Combishunt constituent le cœur de métier de Poujoulat, et ont donc fait l’objet de plusieurs dizaines de milliers d’installations en tant que conduit individuel d’évacuation des produits de combustion d’appareils à gaz à circuit de combustion étanche ou non.

    Le système est conforme aux normes européennes (marquage CE n°0071-CPD-0014) et titulaire du Document Technique d’Application du CSTB n°14/10-1599.

    Spécifications

    Liées aux générateurs :

    Les appareils raccordés sont des appareils individuels à combustible gazeux, dont la température des fumées est < ou égale à 160°C (en fonctionnement normal), à circuit de combustion étanche avec marquage CE du type C42 ou C43 raccordables sur un conduit collectif fonctionnant en pression. (Equipés d’un clapet sur le circuit de combustion)Les chaudières sont de classe de rendement standard, basse température ou à condensation (selon la directive Rendement 92/42/CEE), de débit calorifique inférieur ou égal à 85 kW.

    Le système peut desservir un nombre maximal total de 6 appareils gaz. La notice de l’appareil doit mentionner la possibilité et les conditions (si nécessaire) de raccordement à un système collectif fonctionnant en pression (3CEP Multi+ ou Combishunt).

    Liées à l’utilisation :

    Le système Combishunt est destiné à rénover les conduits shunts double fonction (dont les appareils raccordés participent à la ventilation des logements). Il est placé à l’intérieur de ces conduits shunt afin de canaliser les fumées humides et déviter de les endommager.

    Les ramons individuels sont aménagés afin de créer un espace permettant de restituer la ventilation initialement assurée par le coupe-tirage de l’ancien appareil.

    Mise en œuvre

    La mise en œuvre du système Combishunt doit être réalisée par une entreprise qualifiée, conformément au Dossier Technique et à la norme de mise en œuvre NF DTU 61.1 pour les appareils à gaz ainsi que les conduits de raccordement concentriques.

    L’installateur :

    • vérifie dans la notice des appareils, que leur température de fumée n’excède jamais 160°C, correspondant à la classe de température des conduits (T160).
    • s’assure de la bonne adéquation entre l’appareil et le système Combishunt livré. (Présence du clapet monté ou en accessoire).
    • vérifie, lors du montage, la présence des joints d’étanchéité avant assemblage des éléments de conduits entre eux, joints assurant l’étanchéité du conduit d’évacuation des produits de combustion.
    • renseigne et pose, soit sur le conduit de raccordement, soit sur l’appareil à gaz, la plaque signalétique fournie par le fabricant du système. Cette plaque signale que, dans le cas d’un entretien nécessitant la dépose de l’appareil (ou de son conduit de raccordement), le dispositif d’obturation fourni par Poujoulat doit être mis en place. En l’absence d’appareil raccordé au moment de l’installation du système ou dans le cas d’un entretien nécessitant la dépose d’un appareil (ou d’un conduit de raccordement), le dispositif d’obturation fourni par Poujoulat doit être mis en place.

    Un système de VMC autoréglable vient compléter l’installation afin de restituer cette fonction. Pour cela, l’installateur :

    • dans la pièce où est installée la chaudière, met en place sur le conduit obtenu à partir des ramons, les bouches d’extraction autoréglables.
    • dans les autres pièces humides, remplace les grilles de ventilation naturelle par des bouches d’extraction autoréglables.
    • remplace ou installe le nombre adapté de modules d’entrée d’air dans les pièces de vie.
    • installe et raccorde aux conduits shunt concernés, l’extracteur mécanique. Une ligne électrique dédiée devra également être prévue. (Une ligne électrique dédiée devra être prévue pour l’alimentation de l’extracteur de VMC).

    Diagnostic et opérations préalables :

    Les opérations préliminaires de vérification de l’état du conduit Shunt existant, telles que décrites par la norme NF DTU 24.1 doivent être réalisées, à savoir :

    • Ramonage du conduit,
    • Vérification de la stabilité du conduit,
    • Vérification de la section du conduit,
    • Vérification de l’étanchéité du conduit,
    • Vérification de la vacuité et relevé de la section, par exemple par inspection vidéo,
    • Dépose éventuelle du couronnement et si nécessaire ragrément du seuil.

    De plus, et dans la mesure où la ventilation doit être réalisée dans le même conduit shunt, mais indépendamment de l’évacuation des produits de combustion, le conduit devra être modifié à chaque niveau afin d’aboutir à 2 conduits indépendants : le collecteur, d’une part, pour l’évacuation des produits de combustion, et l’amenée d’air comburant ; les ramons, d’autre part, pour l’espace dédié à la ventilation mécanique.

    Les autres conduits shunt du logement ne nécessitent pas de modification. Ils seront simplement réutilisés pour la ventilation mécanique.

    Montage du système :

    • Vérifier la conformité de la nomenclature de la commande,
    • Modifier le conduit shunt afin d’aménager les 2 espaces (EVAPDC et ventilation),
    • Vérifier la présence du plan de montage,

    Pour l’évacuation des produits de combustion :

    • Mesurer la hauteur de raccordement des chaudières d’un niveau à l’autre
    • Aménager les ouvertures Ø125 permettant le raccordement de chaque chaudières
    • Aménager l’ouverture, en partie basse, permettant l’accès de maintenance et la mise en œuvre de la trappe coupe-feu prévue à cet effet.
    • Pré-monter le système et reporter ce calepinage au niveau des piquages des Tés. Bloquer les éléments réglables.
    • Monter le cône de récupération des condensats sur le premier té et positionner cet ensemble, en partie basse dans le conduit shunt.
    • Compléter le tubage en prenant soin d’aligner les piquages des Tés à chaque niveau.
    • Vérifier le positionnement du piquage par rapport à l’axe du conduit de raccordement de l’appareil à gaz,
    • Monter les conduits de liaison, en prenant soin au préalable, de les recouper en laissant dépasser 4cm à l’extérieur de la gaine technique,
    • Poser les plaques de propreté, et mettre en place le bouchon d’obturation, en attendant le raccordement des chaudières.
    • Mettre en place la plaque d’étanchéité en tête de conduit et emboîter le chapeau terminal,
    • Placer le siphon sur le cône de récupération des condensats,
    • Raccorder l’évacuation du cône d’écoulement au dispositif de neutralisation des condensats,
    • Sceller la trappe d’accès coupe-feu en pied de conduit
    • Poser les plaques signalétiques à proximité de chaque raccordement de chaudière.

    Pour la VMC :

    • Mettre en place les bouches d’extraction dans les locaux humides,
    • Mettre en place les modules d’entrée d’air dans les locaux de vie,
    • Installer et raccorder l’extracteur mécanique aux conduits shunt concernés par les logements,
    • Créer et raccorder l’alimentation électrique.

    Raccordement des appareils :

    • Le conduit de raccordement est installé avec une légère pente descendante vers l’appareil à gaz.
    • Avant le raccordement de l’appareil à gaz, le bouchon d’obturation est retiré du conduit d’évacuation des produits de combustion et laissé à disposition de l’utilisateur, sur chaque appareil, pour les phases d’entretien nécessitant une déconnection des appareils.
    • Le raccordement des appareils à gaz au système Combishunt est réalisé avec le conduit de raccordement fourni par le fabricant de l’appareil, conformément aux règles de l’art décrite dans le DTU 61.1 partie 4.
    • La pièce d’adaptation fait partie intégrante de l’appareil ; elle est fournie par le fabricant de l’appareil.

    Terminal :

    Le système Combishunt est destiné à rénover des conduits existants maçonnés. Ces conduits, fonctionnant en tirage naturel, et dépassant du bâtiment, n’appellent pas de prescriptions particulières en termes de position du terminal.

    Dans le cas où le terminal Combishunt se trouve, sur une souche commune, à proximité immédiate d’autres conduits shunts, assurant la ventilation par exemple, aucune désordre n’est à craindre pour l’un ou l’autre des conduits.

    Entretien

    L’entretien du système Combishunt doit être réalisé comme le précise la règlementation en vigueur.

    Il consiste, à minima, en une vérification de l’état général du système et du terminal, un contrôle de la vacuité et une vérification du système d’évacuation des condensats en pied de conduit. L’intérieur du système est accessible par démontage du cône de récupération des condensats. Pendant les phases d’entretien nécessitant une intervention à l’intérieur de la chambre de combustion ou la dépose de l’appareil, (ou du conduit de raccordement) l’installateur met en place le bouchon d’obturation prévu à cet effet sur le conduit d’évacuation des produits de combustion du conduit de raccordement.

     


     

    Assistance technique


    Cheminées Poujoulat dispose d’un bureau d’études et d’une assistance technique pour aider les professionnels à mettre en place leurs projets et pour répondre aux différentes questions d'ordre technique ou réglementaire. N’hésitez pas à nous contacter :

    indigo poujoulat

     


     

    Formation Poujoulat


    Cheminées Poujoulat a developpé plusieurs programmes de formation spécifiquement destinés aux prescripteurs, techniciens, commerciaux et installateurs. Ces programmes vous permettent de développer votre expertise et votre capacité à préconiser la solution Poujoulat la plus performante. Accédez aux différentes formations.

     

    AGECIC, partenaire du groupe Poujoulat


    Le centre de formation AGECIC dispose d’installations uniques en Europe pour accompagner les installateurs jusqu’à leurs certifications via des programmes d’initiation, de formation et de manipulation. Pour découvrir les différentes formations proposées, consultez le site www.agecic.asso.fr.

Produits associés


Produits associés

Habitat collectif Tertiaire et industriel


Autres sites édités par Poujoulat :


Installer un conduit de fumée, une sortie de toit, raccorder un appareil de chauffage ou
tuber une cheminée ?

Cheminées Poujoulat est le fabricant spécialiste des conduits de cheminée, sorties de toit et accessoires de cheminée et de chauffage pour la maison individuelle, le logement collectif, l'industrie et le tertiaire, en neuf et rénovation.
Vous souhaitez installer ou rénover un système de chauffage fonctionnant au bois, gaz ou fioul ? Cheminées Poujoulat propose un grand choix de conduit de fumée individuel et collectif, de tubage inox rigide ou flexible, de conduit de raccordement pour tous types d'appareils de chauffage : foyer, insert, poêle à bois, poêle à granulés de bois (pellets), chaudière. Différents équipements de fumisterie assureront une parfaite évacuation des fumées : extracteur de fumée, répartiteur de chaleur, régulateur de tirage, kit d'entretien et de ramonage.