Conduit de cheminée pour le raccordement des poêles et foyers gaz

25/02/2016 - conseil

Les cheminées et poêles fonctionnant au gaz ont le vent en poupe. Performants, pratiques et esthétiques, ils participent au chauffage de la maison ou de l’appartement. Leur installation nécessite un conduit de cheminée adapté pour optimiser leurs performances.

LES POELES ET FOYERS GAZ : UNE SOLUTION PERFORMANTE, PRATIQUE ET CONVIVIALE

Les poêles et foyers gaz sont de véritables appareils de chauffage : ils s’allument instantanément (via télécommande), chauffent très rapidement et se régulent en fonction de la température souhaitée. Ils sont particulièrement adaptés à l’habitat en milieu urbain (maison ou appartement) et évitent les contraintes d’approvisionnement de combustible. Ils présentent une esthétique soignée et tous les styles existent : classique, vintage, voire ultra contemporain. Selon leur puissance, ces appareils peuvent chauffer une pièce allant de 20 à 60 m².
Les poêles et foyers gaz fonctionnent de manière optimale s’ils sont raccordés à un conduit concentrique étanche et offrent alors un excellent rendement (jusqu’à 85 %). Ils s’avèrent par ailleurs très faciles d’entretien : pas de suie, pas de cendre, un ramonage facilité. Si vous possédez déjà une chaudière gaz, l’entretien du poêle ou du foyer pourra être réalisé par le même professionnel.

Le conduit de cheminée conditionne le bon fonctionnement de l’appareil.
Les appareils de chauffage au gaz et les conduits doivent être validés ensemble. C’est pourquoi Poujoulat teste systématiquement les appareils de chauffage (poêles et inserts) avec son système Duogas, au laboratoire CERIC afin d’optimiser leur fonctionnement commun.
Ces essais permettent à la fois de garantir un haut niveau de sécurité et de confort et des performances énergétiques optimales.
Le design du terminal Duogas a également été optimisé en laboratoire pour offrir une flamme vivante et naturelle dans le foyer.

Duogas : conduit pour poêles et foyers gaz
Le conduit de fumée Duogas pour le raccordement des foyers gaz étanches est aujourd’hui certifié avec les foyers gaz
de marques : Bodart & Gonay, Brisach, Dovre, Focus, Godin, Interfocos (Bellfires), Seguin Duteriez, Tulp.
L’ensemble des éléments de la gamme a été conçu pour assurer un niveau de performance et de sécurité optimum. La prise d’air et l’évacuation des fumées s’effectuent dans le même conduit de cheminée. L’appareil peut donc être positionné où vous souhaitez dans votre pièce de vie. La gamme proposée permet d’apporter une solution à toutes les configurations.

Cette nouvelle génération de conduits de cheminée optimise la performance des appareils et s’intègre dans un habitat neuf ou existant dont l’économie d’énergie et la valorisation thermique sont les objectifs prioritaires.

Description du système Duogas
Duogas est une gamme de conduits double paroi inox spécialement conçue pour les foyers gaz. La gamme se décline en plusieurs diamètres (Ø 80/130, 100/150 et 130/200 mm) et propose un large choix d’accessoires pour une utilisation optimale et esthétique dans l'habitation. Duogas est résistant aux feux de cheminée et est étanche sans joint. Il est titulaire du Marquage CE n°14989-2CPD-23485 ET 23486, et bénéficie du label Testé CERIC délivré par le Centre des Etudes et Recherches des industries de la cheminée, et de la garantie décennale Poujoulat. Ce conduit de fumée doit être mis en œuvre par un professionnel selon la norme NF DTU 61.1.
Duogas est fabriqué en France à base de matériaux de haute qualité et 100 % recyclables.

Mise en œuvre du système Duogas
Le système est constitué d’éléments modulaires qui s’assemblent par emboitement et collier de sécurité. L’étanchéité est garantie.
Une distance de sécurité de 5 cm, entre la paroi extérieure du système et tout matériau combustible, doit être respectée lors de la traversée d’un mur ou d’une paroi (cloison, plafond…).
Le terminal vertical doit avoir une hauteur minimum de 30 cm et être situé à au moins 40 cm d’un ouvrant et 60 cm d’un orifice d’entrée de ventilation. Pour une mise en œuvre horizontale, la hauteur minimum du terminal par rapport au sol fini doit être de 1,80 m.