Vous faites construire : pensez au conduit en attente

01/08/2017 - conseil

Inclure un conduit de cheminée dans votre projet de construction, c’est être libre dans vos choix énergétiques ultérieurs, sans surcoût.

Encore une bonne raison d’anticiper aujourd’hui pour dépenser moins demain ! Un conduit de cheminée s’installe aisément et à moindre coût lors de la construction. Mais une fois la maison achevée, c’est beaucoup plus long et compliqué d’intervenir.

Si rien n’a été prévu, il faut réengager des travaux lourds quand l’achat d’un poêle à bois devient d’actualité. Ou parce qu’une seconde source d’énergie serait utile.

Le coût : + 20 % pour l’installation d’un conduit de fumée sur une maison achevée

Cette intervention nécessite une main d’œuvre importante, qui va agir sur le toit pour installer la sortie de toit, puis agir dans les combles et percer les plafonds pour faire passer le conduit… sans compter les reprises de peintures. Alors que l’installation d’un conduit en attente lors de la construction d’une maison neuve se gère plus rapidement, avec moins de main d’œuvre.

Se simplifier la vie : vraiment essentiel !

Tant qu’à faire des travaux, autant s’y mettre à fond et ne pas recommencer ! C’est une question d’efficacité et de confort tout autant que de coûts. En prévoyant le conduit à l’avance, vous finaliserez votre installation rapidement et sans travaux lourds le moment venu.

Les économies d’énergie : à portée de main si le conduit a été prévu

L’utilisation d’un poêle à bois permet de réduire drastiquement les consommations d’énergies fossiles ou électrique du chauffage principal, donc de faire baisser la facture énergétique. Si le conduit existe, il suffit d’acheter et d’installer l’appareil. Mais s’il n’existe pas, il faut investir dans une installation complète, c’est dissuasif !

L’étanchéité : un point sensible pour l’efficacité énergétique de la maison

Si l’installation est faite au moment de la construction, elle garantit un habitat étanche, conforme aux exigences de la réglementation thermique RT2012 qui s’applique à tous les bâtiments neufs. En intervenant sur le bâti après, attention à l’étanchéité de la maison, c’est beaucoup plus délicat.

La RBR 2020 (RT 2020) arrive : anticiper, c’est valoriser

La future réglementation thermique qui rentrera en application courant 2020 prévoit d’augmenter encore la part des énergies renouvelables dans le bilan énergétique de la maison, dont la consommation énergétique devra être positive. Le conduit en attente permet une évolution ultérieure du système de chauffage, ce qui valorise la maison, notamment lors de la revente. C’est économique et appréciable pour soi comme pour un futur acheteur.

Il faut savoir aussi que la Loi sur l’air prévoit depuis 2006 que toute maison neuve chauffée à l’électricité doit être équipée d’un conduit de fumée, pour favoriser l’installation ultérieure d’une énergie renouvelable alternative…

 

Autres articles

Plus d'articles