9 bonnes raisons d’avoir un poêle à bois chez soi

Ça fait déjà un moment que vous avez envie d’un poêle à bois… Et dernièrement, vous avez pris l’apéro au coin du feu chez vos voisins, le bonheur ! Leur séjour était assez banal, et là, avec leur nouveau poêle, c’est devenu chaleureux et vraiment plus moderne. De retour chez vous : « Alors, on investit ou pas ? Après tout, on a déjà un chauffage central… C’est une dépense importante, mais on peut certainement l’amortir… Et qui va s’occuper de la corvée de bois ? » Pas facile de se décider. Nous, chez Cheminées Poujoulat, on dit oui sans hésiter, et on vous dit pourquoi.

Raison n°1 : les poêles de nouvelle génération sont très performants, donc économiques 

En moins de 10 ans, leurs rendements ont augmenté de 30 % minimum, ça change tout ! Pour être labélisé Flamme Verte 6* ou 7 *, les poêles doivent atteindre un rendement au moins égal à 75 %. Les poêles à granulés doivent proposer des rendements égaux ou supérieurs à 86 % (Flamme Verte 6*) et 87 % (Flamme Verte 7*).

Selon le label, « La suppression des classes 4* et 5* et l’ajout de nouvelles classes répondent à une logique d’amélioration continue des performances énergétiques et environnementales. »

Dans ces nouveaux poêles, la combustion est lente, ils consomment donc beaucoup moins que leurs aînés, et produisent plus de chaleur, plus longtemps. Et n’oubliez pas : le chauffage au bois restitue plus d’énergie qu’il n’en consomme.

Raison n°2 : un poêle à bois optimise la consommation d’énergie 

Même si ce n’est pas votre mode de chauffage principal, c’est un vrai chauffage ! À vous de définir le rôle que vous voulez lui donner : dans tous les cas, il contribuera à l’efficacité énergétique de votre logement… et à votre confort. La chaleur du feu de bois est tellement douce et enveloppante, quel plaisir !

Un poêle à bois bûche de petite puissance est avant tout un appoint par grand froid (il vous évite d’augmenter le thermostat d’1 ou 2 degrés !) ou en inter-saison. Si vous choisissez un poêle à granulés ou poêle à pellets (deux noms pour le même combustible) et que vous l’utilisez en continu, vous pouvez réduire le coût annuel de votre chauffage électrique d’au moins 40 % en moyenne selon le Centre d’Études et de Recherches Économiques sur l’Énergie. Alors, convaincu ?

Raison n°3 : ils sont beaux ! 

Évidemment, ça ne vous a pas échappé ! Les fabricants ont énormément travaillé le design, le poêle est devenu en quelques années la star "déco" du séjour. Il y en a pour tous les goûts et tous les espaces. Vous pouvez le poser au sol mais aussi l’accrocher au mur, choisir une surface vitrée plus ou moins panoramique, préférer une silhouette sobre et discrète ou au style très affirmé, en accord avec le vôtre. 

Raison n°4 : ils sont faciles à installer 

En maison ou en appartement, si vous avez un conduit de fumée disponible, le raccordement est très facile. L’important, c’est l’état de ce conduit ! Et là, il faut faire intervenir un professionnel, pour valider son état, voir s’il est bien dimensionné, si vous avez la sortie de toit qui va bien… tout cela joue un rôle important pour la performance du poêle et la facilité de l’allumage du feu.

Poujoulat a mis au point toute une gamme de conduits qui optimisent les rendements, notamment ceux des poêles à granulés (+ 5 à 10 % d’économie de consommation énergétique par an avec un conduit PGI, par exemple).

Raison n°5 : même le conduit de raccordement s’est fait une beauté 

Le conduit, on le voit, alors autant qu’il soit "déco" lui aussi ! Chez Cheminées Poujoulat, on a travaillé pour que vous puissiez le personnaliser. Vous pouvez nous demander n’importe quelle couleur, en finition mat ou satin, on sait faire !

Pour le raccordement au plafond aussi, Cheminées Poujoulat a inventé des solutions esthétiques et pratiques… et même la cheminée du toit devient super créative (ce que nous, on appelle sortie de toit, ce qui dépasse du toit en fait) ! 

Vous souhaitez voir ce que donnerait votre projet (conduit intérieur et sortie de toit) ?
Testez autant de combinaisons que vous le souhaitez sur le configurateur Cheminées Poujoulat 

Raison n°6 : les nouveaux combustibles bois vous simplifient le feu ! 

On peut vous l’assurer, la corvée de bois, c’est bel et bien terminé ! D’abord parce qu’on vous déconseille vraiment de brûler n’importe quel bois, à commencer par celui que vous avez coupé à la campagne il y a 3 mois ! Ensuite parce que le bois de qualité (certifié NF biocombustibles solides), indispensable pour une combustion performante, est propre et souvent conditionné en sacs. C’est vrai pour les bûches, les bûches densifiées et bien sûr les granulés. Vous n’avez plus qu’à le stocker à portée de main, dans une niche du mur ou un joli casier.

Côté chargement, les champions de la simplicité, ce sont les poêles à granulés ! Vous remplissez le réservoir, et ils sont autonomes pour deux jours en moyenne. Comme leur fonctionnement est automatisé, il vous suffit de programmer la puissance voulue, ils adaptent leur fonctionnement.

Raison n°7 : le chauffage au bois bûche et à granulés est une énergie renouvelable 

Il est prescriptible – et encouragé par les pouvoirs publics – dans les habitations neuves soumises à la Réglementation Thermique RT2012, en vigueur depuis le 1er janvier 2013. Car le bois énergie est une alternative sérieuse aux énergies fossiles, qui représente aujourd’hui 50 % des énergies renouvelables en France.

NON, il n’est pas l’horrible pollueur décrit par certains : un appareil de chauffage au bois nouvelle génération labellisé Flamme Verte émet 30 fois moins de particules fines (ou poussières) qu’un appareil de chauffage au bois installé avant 2002. Pourquoi ? Parce que combustion performante + combustible de qualité = moins d’émissions polluantes. C’est pourquoi il faut absolument bannir le bois mal séché et remplacer les vieux appareils !

NON, brûler du bois ne dévaste pas la forêt française, pour cela on vous renvoie à cet article sur le Bois Energie et la fôret.

Raison n°8 : vous bénéficiez d’un crédit d’impôt à l’achat 

Pour être éligible, vous devez choisir un poêle à bois labellisé Flamme Verte, le label géré depuis 2000 par le Syndicat des énergies renouvelables (SER). Les autres conditions :

• Il est installé dans votre résidence principale, achevée depuis plus de deux ans.
• Vous devez confier l’installation à un professionnel qualifié RGE.

Le CITE (Crédit d’impôt transition énergétique) correspond à 30 % du prix de l’appareil, et il n’est pas lié à des conditions de ressources.

→ Voir les autres aides financières disponibles

Raison n°9 : le bois est toujours le combustible le moins cher

En 2019, le prix du kWh pour les granulés de bois en vrac est de 0,072 € contre 0,149 € pour le kWh d'électricité*, soit un coût divisé par deux. Et ce qui ne gâte rien, le bois énergie connaît une bonne stabilité des prix.

* Source : association Ajena - www.ajena.org. Tendances observées sur le secteur de Lons-le-Saunier. Mise à jour février 2019.

CES ARTICLES PEUVENT VOUS INTÉRESSER