MaPrimeRénov’, mode d’emploi

MaPrimeRénov’ est l’une des aides financières disponibles pour réaliser des travaux de rénovation énergétique dans un logement. Après un démarrage quelque peu poussif, des délais de traitements jugés trop longs et plusieurs dysfonctionnements, ce dispositif a trouvé son rythme de croisière. En septembre 2021, le nombre cumulé de demandes avoisinait les 500 000 ! Un succès qui a poussé le gouvernement à augmenter l’enveloppe budgétaire de ce dispositif pour 2022. Il espère accompagner 800 000 nouveaux projets de rénovation au cours de l’année. 

Vous souhaitez bénéficier de MaPrimeRénov’ pour financer des travaux de rénovation énergétique dans votre logement principal ? Voici la marche à suivre et quelques pièges à éviter. 

D’abord s’assurer de votre éligibilité à MaPrimeRénov’ 

Avant de démarrer, vérifiez que vous remplissez toutes les conditions suivantes pour prétendre à MaPrimeRénov’ :

- Vous devez être propriétaire du bien que vous souhaitez rénover
- Ce logement est achevé depuis au moins 15 ans
- Ce logement est votre résidence principale ou le lieu de résidence principal de votre locataire
- Et bien sûr, les travaux que vous souhaitez entreprendre sont liés à la rénovation énergétique de votre logement dans le but de réduire les consommations d’énergies (chauffage, isolation, ventilation, audit énergétique)

Si vous cochez ces quatre cases, vous êtes éligibles au dispositif MaPrimeRénov’ et vous pouvez donc commencer vos démarches en ligne. Sommairement, voici les cinq grandes étapes de votre projet MaPrimeRénov' :

Où et comment constituer votre dossier MaPrimeRénov’ ? 

Constituer un dossier se fait en deux étapes. La première consiste à créer votre compte, la seconde à renseigner le dossier de travaux que vous souhaitez réaliser. 

1. Rendez-vous sur le site www.maprimerenov.gouv.fr, c’est ici que vous créez votre compte : 

- Sur la page d’accueil, précisez votre profil parmi les 3 possibilités (propriétaire bailleur, propriétaire occupant, ou syndicat de copropriétaires).
- Le site vous propose alors différents contenus et points de vigilance pour vous aider à préparer votre demande. 


- Lorsque vous êtes prêts, passez à l’étape suivante : votre numéro fiscal et la référence de votre dernier avis d’impôts sont alors à renseigner. 
- Grâce aux informations fiscales communiquées à l'étape précédente, vous êtes automatiquement identifié(e). Sélectionnez le demandeur (un seul) puis renseignez votre numéro de téléphone. Si vous avez effectué une demande de CEE, assurez-vous qu'il sagit bien du même demandeur. 


- Renseignez ensuite la composition du foyer. Si, dans votre foyer, d'autres personnes perçoivent un revenu , ou s'il y a des enfants, ajoutez-les en précisant les nom/prénom et date de naissance. 


- Complétez les informations concernant le logement
- N'oubliez pas de terminer la création de votre compte en renseignant l’adresse e-mail et le mot de passe. C’est cette adresse e-mail qui sera utilisée dans les échanges avec l’Anah, et cette adresse qui vous permettra de vous connecter à votre espace en ligne. 

- Après avoir précisé votre adresse e-mail et votre mot de passe, vous recevrez automatiquement un e-mail. Cliquez sur le lien d'activation pour terminer la création du compte. Voilà,c'est fait !

Attention, chaque champ doit être complété avec attention. Les informations que vous donnez entrent en compte dans le calcul de la prime et serviront au bon déroulement de votre projet. Une information inexacte ou ne correspondant à celles données à votre artisan pourrait allonger le temps de traitement de votre demande. 

2. Vous pouvez désormais vous connecter en utilisant votre identifiant (l’adresse e-mail) et votre mot de passe préalablement renseignés pour déposer votre dossier : 

Rendez-vous dans mes dossiers pour compléter votre demande en cours de montage en cliquant sur « Finaliser le dossier », puis suivez ces étapes : 

- Type et sous-type de travaux 
- Numéro SIREN de l’entreprise qui réalisera les travaux / Date de réalisation du devis 
- Copie du devis 
- Montant total des travaux 
- Aides supplémentaires éventuelles
(si vous bénéficiez par exemple de CEE, précisez leur montant et ajoutez le justificatif) 

Selon la nature des travaux, il peut y avoir plusieurs entreprises et donc plusieurs devis. Il suffit de le préciser en « ajoutant un autre type de travaux », puis d’ajouter le devis correspondant. 

Après avoir complété tous ces renseignements, une estimation de l’aide dont vous pourriez bénéficier vous est présentée avec le reste à charge. Après avoir pris connaissance des engagements, il ne vous reste plus qu’à « déposer votre demande ». 

Quand effectuer votre demande ? 

Votre dossier de demande doit toujours être constitué avant la réalisation de vos travaux. Vos démarches menées en ligne ne fournissent qu’une estimation de l’aide. Celle-ci sera donc confirmée ou revue par l’Anah, l’organisme en charge du dispositif, après traitement de votre dossier. 

Si vous démarrez vos travaux avant la réponse, vous prenez le risque d’engager des travaux dont le reste à charge est plus important que prévu. 

Autre point, il est important d’effectuer vos démarches de demande de CEE (Certificats d'Économie d'Énergie) avant celles de MaPrimeRénov’. Nous avons vu plus haut que les aides supplémentaires comme les CEE devaient être précisées dans le dossier. La raison est simple, le montant cumulé des aides est plafonné, cette précision aura donc un impact sur le calcul de MaPrimeRénov’. 

6 erreurs à éviter pour faciliter le traitement de votre dossier MaPrimeRénov’ 

Un dossier correctement complété est un dossier plus rapidement traité ! Voilà en substance le message que l’Anah souhaite porter à l’attention des demandeurs de subvention MaPrimeRénov’. Voici les points de vigilance qui éviteront le blocage de votre dossier : 

1. La création du compte ne peut pas être réalisée par un autre que le bénéficiaire. 
2. Les nom/prénom figurant sur les pièces justificatives (les devis par exemple) doivent être parfaitement identiques à ceux du demandeur. 
3. Le RIB fourni dans le dossier doit correspondre aux nom/prénom du demandeur. Précision de l’Anah : « Les dossiers avec les noms des conjoints ou ceux sans prénom ne passent pas ». 
4. L'adresse du logement. Des imprécisions peuvent bloquer un dossier. Nous vous recommandons de distinguer sur vos documents l’adresse du logement à rénover de l’adresse du domicile des propriétaires (dans le cas où il s’agirait de deux adresses différentes), même si c’est bien l’adresse du logement à rénover qui sera prise en compte. 
5. Dans les devis et factures transmis, une description détaillée et claire des travaux permettra d’abord d'identifier les aides associées, mais aussi de contrôler qu’ils répondent bien aux critères techniques prévus par MaPrimerénov’. 
6. N’oubliez pas enfin que les artisans sélectionnés doivent justifier du label RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) pour pouvoir bénéficier d’une subvention. 

Qui peut vous aider dans vos démarches ? 

Vous pouvez bénéficiez d'un conseil gratuit pour votre projet et son financement par le biais de FranceRénov', le service public dédié à la rénovation de l'habitat lancé en 2021. 

Informations, assistance, réclamation, etc., le site MaPrimeRénov’ répertorie de nombreuses questions/réponses utiles qui pourront vous aider.

Les artisans avec lesquels vous souhaitez mener vos travaux sont une aide indispensable. Ils vous fourniront nombre de pièces justificatives (identité de l’entreprise, nature et détails des travaux, devis…) et pourront vous accompagner dans vos démarches.

Un mandataire peut également se charger d’une partie de vos démarches (à l’exception de la création du compte). Il pourra mener directement certaines démarches en ligne et/ou percevoir directement les fonds. Cette option est à choisir lors de l'étape du dépôt de dossier. 


Une question ? Suivez le guide

Ce guide destiné aux demandeurs détaille pas à pas toutes les démarches pour mener à bien votre projet

CES ARTICLES PEUVENT VOUS INTÉRESSER