Mon feu de bois est-il de bonne qualité ?

14/12/2018 - Economie d'énergie

Savez-vous si votre appareil de chauffage au bois fonctionne de manière optimale ? Est-ce que la combustion de votre bois est de bonne qualité ? Et qu'en est-il exactement de vos consommations de bois ?

Voici 3 indices pour vous permettre de vérifier la qualité de votre flambée. Et pour pour aller encore plus loin (et vous aider à gérer encore mieux votre installation de chauffage), Cheminées Poujoulat a mis au point une solution exclusive que l'on vous présente ici... 

3 signes qui ne trompent pas sur la qualité d’un feu

1. Un feu de bois de bonne qualité est un feu propre qui ne salit pas, ou très peu

Le niveau de propreté de l’appareil (vitre, chambre de combustion) après utilisation est une preuve de la qualité de la combustion. Lors du ramonage, la présence excessive de bistre ou de goudron est un indice de fonctionnement en sous-régime, donc de mauvaise combustion. C’est fortement déconseillé pour l'appareil de chauffage (poêle, insert, foyer…), le conduit d'évacuation, et pour l’environnement. 

2. Un feu de bonne qualité fume très peu 

Pour le vérifier, allez constater ce qui s’échappe de votre sortie de toit : 

- Il y a beaucoup de fumée : le combustible bois est peut-être de mauvaise qualité (bois avec un taux d’humidité supérieur à 20 %) ou des éléments impropres à la combustion ont été ajoutés dans le foyer. 
- Il y a très peu de fumée : c’est parfait ! Cela signifie que les gaz et résidus ont bien été brûlés lors de la combustion. 

NB : à l’allumage, le bois contient toujours un peu d’humidité. Il est naturel que cette eau s’évapore, générant un peu de fumée blanche.

3. Une flambée vive

Un bon feu de bois s’accompagne d’une flamme soutenue. Un feu au ralenti ou un feu qui "couve", c’est une perte significative de calories. C’est ce qui arrive lorsqu’on ferme trop les arrivées d’air.

Sans air comburant suffisant, la combustion des bûches de bois est incomplète, les gaz et certains résidus ne sont pas brûlés. Conséquence, la suie se dépose sur la paroi intérieure du conduit, l’appareil s’encrasse et perd en performance. C'est aussi polluant pour l'environnement.

Suivre et optimiser son installation avec Système Connecté par Cheminées Poujoulat

Avec Système Connecté, Cheminées Poujoulat vous fait entrer pour la toute première fois au cœur de votre installation de chauffage au bois. Désormais, vous pouvez affiner les réglages de l'appareil au plus près de vos besoins

Comment fonctionne Système Connecté ?

Composé de 4 éléments communiquant entre eux, Système Connecté centralise et traite de nombreuses informations (température de fumée, température ambiante, température extérieure, tirage dans la cheminée, conso et stock de bois, entretien de l’installation, historique…) pour vous aider à maitriser encore mieux votre chauffage au bois, avec à la clé :

- un confort accru,
- une sécurité renforcée grâce à une installation parfaitement réglée,
- et des économies sur le combustible grâce à une meilleure gestion du feu et des conseils de bonnes pratiques.

 

 

 

 

Votre installation est-elle compatible avec Système Connecté ?

C’est simple, Système Connecté est universel. Il s’installe :

- sur n’importe quel conduit de raccordement (raccordement haut ou arrière),
- avec un appareil à bûches ou à granulés (poêle, insert…),
- sur une installation neuve ou existante.

Système Connecté s’installe rapidement avec son kit complet prêt-à-poser ! Discret, Système Connecté peut être complété par un élégant boîtier design gris ou noir, pour une intégration parfaite.

 


Ces articles peuvent vous intéresser :

Comment améliorer la qualité de l’air avec un bois de qualité
Allumer le feu à coup sûr : la bonne méthode