Accueil > Actualités > Sport > Voile : Cheminées Poujoulat en tête de la Transat Jacques Vabre.

13
nov
2013

Sport

Voile : Cheminées Poujoulat en tête de la Transat Jacques Vabre.

Ce mercredi, Cheminées Poujoulat pointe en tête du classement des IMOCA de la Transat Jacques Vabre. Et pour cause, Bernard Stamm et Philippe Legros ont parfaitement négocié l’archipel de Madère, hier en fin de journée.


Ce mercredi, Cheminées Poujoulat pointe en tête du classement des IMOCA de la Transat Jacques Vabre. Et pour cause, Bernard Stamm et Philippe Legros ont parfaitement négocié l’archipel de Madère, hier en fin de journée.

IMOCA Cheminées Poujoulat

Mais le jeu reste le même qu’hier : il faut parvenir à concilier vitesse et décalage ouest afin de trouver le bon compromis entre longer la bordure méridionale de l’anticyclone des Açores et accrocher le bon angle des alizés pour glisser d’une seule traite vers le Pot-au-Noir.

Si sur le papier, la situation parait simple, dans les faits, elle ne l’est pas tant que ça. Et pour cause, les alizés, au large de Madère, ne sont pas très réguliers. « Nous sommes encore un peu trop nord pour qu’ils soient bien établis. Du coup, nous devons composer avec un vent instable et cela impose de la vigilance. Je monte régulièrement sur le pont pour surveiller » a indiqué Philippe Legros, tôt ce matin, lors de la vacation officielle. De fait, le vent de nord-est passe allégrement de 17 à 26 nœuds, avec parfois de grosses adonnantes. Il faut donc être attentif et ne pas être loin des écoutes pour limiter les sorties de pistes, surtout lorsque, comme sur Cheminées Poujoulat, toutes les voiles sont dehors.

Anticiper le Pot-au-Noir
« On navigue sous grand voile haute et grand spinnaker. On a mis tout ce qu’on pouvait ! C’est rapide, bien qu’un peu tendu parce que le portant est une allure délicate. On est sur le fil en permanence alors on passe beaucoup de temps à la barre. De ce fait, on se relaie au maximum pour éviter de se mettre dans le rouge ou de commettre une petite erreur car, on le sait, la moindre faute coûte très cher au classement » a précisé, pour sa part, Bernard Stamm, évidemment pas mécontent d’être remonté à la deuxième place au pointage de 7h30 heures ce mardi, à 12 milles du nouveau leader, PRB. Légèrement décalé dans l’est, tout comme Macif, ce dernier a préféré gagner vers le sud, misant sur plus de pression que ses adversaires, alors qu’à l’inverse, Maître Coq a choisi de se positionner très à l’ouest. « Chacun tactique en fonction du point virtuel qu’il s’est fixé pour passer le Pot-au-Noir » a expliqué le responsable performance du bateau noir et jaune. De fait, la Zone de Convergence Inter Tropicale (ZCIT) est très active et étendue en ce moment. Le point d’impact visé par les uns et par les autres, dans cinq jours, devrait donc se situer entre le 27e et 28e parallèle ouest puisqu’aucune ouverture ne semble se dessiner plus près des côtes africaines.

Suivez L'équipage de Cheminées Poujoulat grâce à la cartographie de la course

Plus d'informations sur le site de Bernard Stamm



Autres sites édités par Poujoulat :


La relation privilégiée entre énergies et technologies

Cheminées Poujoulat développe son expertise et son savoir-faire dans le domaine des conduits de fumées et sortie de toit métalliques grâce à une écoute permanente de ses marchés et de l’ensemble de la filière. En relation durable avec les fabricants d’appareils de chauffage, les fournisseurs d’énergie, les distributeurs et les artisans, Cheminées Poujoulat anticipe les tendances et développe des solutions performantes pour la maison individuelle, le collectif, l’industrie et le tertiaire.